Réparer le corps


La vraie guérison ne se limite pas à l’absence de cellules cancéreuses. Harmoniser sa relation au corps et retrouver l’estime de soi, mises à mal par le cancer et ses traitements, sont indispensables pour réussir sa réintégration sociale et professionnelle.

Réparer le corps


La vraie guérison ne se limite pas à l’absence de cellules cancéreuses. Harmoniser sa relation au corps et retrouver l’estime de soi, mises à mal par le cancer et ses traitements, sont indispensables pour réussir sa réintégration sociale et professionnelle.

Assouplir et embellir votre cicatrice
Les atteintes de l’image corporelle en oncologie sont multiples. La chirurgie laisse une cicatrice cutanée qui peut être disgracieuse.  La dermopigmentation correctrice peut améliorer la qualité des tissus cicatriciels. La dermopigmentation esthétique permettra ensuite de l’embellir avec un effet parfaitement naturel.
Accompagner la repousse des cheveux, cils et sourcils
La perte des cheveux, sourcils et des cils suite à une chimiothérapie alopécisante est une épreuve redoutée par les patientes tant par la charge symbolique que par la crainte, souvent avérée, d’une repousse difficile, différente, clairsemée.  Un stigmate de la maladie qui se prolonge.  A côté du conseil en image, la dermopigmentation correctrice redessine les sourcils et la frange intracilliaire. La tricopigmentation peut être proposée dans le cadre d’une calvitie partielle persistante.

Rendre au sein son aspect naturel
Après une reconstruction mammaire, le sein est malheureusement souvent laissé sans aréole et mamelon car leur reconstruction ne peut être réalisée qu’environ 3 mois après l’opération, pour laisser au sein reconstruit le temps de prendre sa place naturelle. Le tatouage 3D hyperréaliste de l’aréole mammaire s’avère être une solution particulièrement efficace au rendu naturel.
Réparer les anomalies de la peau et des ongles
Les effets secondaires affectant la qualité de la peau et des ongles,fréquents en oncologie, peuvent perdurer après les traitements.  Les soins et conseils dermocosmétiques ainsi que la pédicurie médicale adaptée permettront de traiter ces affections cutanées et unguéales.  Une prise en charge qui améliore grandement le confort et la qualité de vie.  Une reconstruction de l’ongle peut aussi être envisagée.

Assouplir et embellir votre cicatrice
Les atteintes de l’image corporelle en oncologie sont multiples. La chirurgie laisse une cicatrice cutanée qui peut être disgracieuse.  La dermopigmentation correctrice peut améliorer la qualité des tissus cicatriciels. La dermopigmentation esthétique permettra ensuite de l’embellir avec un effet parfaitement naturel.
Accompagner la repousse des cheveux, cils et sourcils
La perte des cheveux, sourcils et des cils suite à une chimiothérapie alopécisante est une épreuve redoutée par les patientes tant par la charge symbolique que par la crainte, souvent avérée, d’une repousse difficile, différente, clairsemée.  Un stigmate de la maladie qui se prolonge.  A côté du conseil en image, la dermopigmentation correctrice redessine les sourcils et la frange intracilliaire. La tricopigmentation peut être proposée dans le cadre d’une calvitie partielle persistante.

Rendre au sein son aspect naturel
Après une reconstruction mammaire, le sein est malheureusement souvent laissé sans aréole et mamelon car leur reconstruction ne peut être réalisée qu’environ 3 mois après l’opération, pour laisser au sein reconstruit le temps de prendre sa place naturelle. Le tatouage 3D hyperréaliste de l’aréole mammaire s’avère être une solution particulièrement efficace au rendu naturel.
Réparer les anomalies de la peau et des ongles
Les effets secondaires affectant la qualité de la peau et des ongles,fréquents en oncologie, peuvent perdurer après les traitements.  Les soins et conseils dermocosmétiques ainsi que la pédicurie médicale adaptée permettront de traiter ces affections cutanées et unguéales.  Une prise en charge qui améliore grandement le confort et la qualité de vie.  Une reconstruction de l’ongle peut aussi être envisagée.

«A la place de mon sein, une cicatrice disgracieuse que je ne pouvais ni regarder, ni toucher. La dermopigmentation réparatrice a embelli et assoupli les tissus.»

Alexandra